Read excerpt Download excerpt
Pendant près d’un demi-siècle, le nom de Misia Sert a régné sur Paris. Misia Sert que tout le monde appelait par son prénom, a connu, admiré ou découvert les meilleurs artistes d’Europe entre 1900 et 1950 ; Renoir, Bonnard ont fait son portrait ; son premier mari, Thadée Natanson, dirigeait la « Revue Blanche » à laquelle collaboraient les meilleurs esprits de l’époque, etc. Ce livre constitue les « Mémoires » de Misia. C’est un défilé éblouissant de peintres, de poètes, de musiciens, d’orfèvres, de décorateurs, d’acteurs. Stravinsky, Mallarmé, Bonnard, on ne peut pas les nommer tous, mais ils sont tous là : Misia les a connus, aimés, compris. C’était une femme étonnante, aussi intelligente que belle, dont le goût n’était jamais en défaut, ni la bonté, ni la délicatesse. Et ces mémoires sont le vivant reflet d’elle-même et de sa vie, une sorte de conte des mille et une nuits de Paris.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.